Dynamiser ses présentations avec le moodboard

    Par le 17 septembre 2018

    J’ai longtemps pensé être un bon pro et un mauvais créatif. Et j’ai découvert le moodboard. Je suis resté, je crois, un bon pro, et devenu un meilleur créatif !

    Un moodboard, c’est quoi ?

    C’est une «planche d’humeur». Donc, comme cela dépend de votre humeur, il n’y pas deux moodboards identiques. Pour apprendre, l’idéal est d’en faire.

    Le moodboard est l’inspiration d’une équipe, d’un moment, sur un sujet choisi : un projet, un produit, un client, un marché, etc.

    Voici un exemple de moodboard sur l’anti-fatigue :

    Au fond, c’est un collage !

    A quoi sert le moodboard quand on n’est pas créatif ?

    • Cela sert à donner une large vision colorée, que l’on partage sur un sujet, pour indiquer l’orientation que vous préconisez.
    • C’est une base pour créer un powerpoint sous forme simple et visuelle.

     

    • Vous pouvez pitcher à l’oral en mode story-board (une planche à histoire)

    Comment réussir son moodboard ?

    D’abord, pendant de nombreuses minutes :

    • Découpez des images, photos, dessins, textes, mots dans des magazines, et pourquoi pas, prenez même des menus objets autour de vous.
    • Ouvrez vos chakras, ayez l’œil vagabond. Éclectisme bienvenu !
    • Le moodboard est une planche d’inspiration au libre cours, autour du sujet choisi.

    Puis, pendant plusieurs minutes:

    • Vous resserrez maintenant votre travail créatif en passant au mode « sélection ».
    • Regroupez les pièces/morceaux pour donner un sens, une direction générale, en un coup d’œil .
    • Ordonnez ces « paquets » selon un enchaînement fluide, permettant de véhiculer l’ambiance, les émotions, les sensations que vous souhaitez transmettre.

    Enfin, en quelques minutes:

    • Sur un grand carton, écrivez au feutre le sujet du moodboard au centre (au ).
    • Collez ou scotchez les pièces sur la planche (« board »).
    • Complétez au besoin avec des traits, mots, cercles au marqueur.
    • Bombez le torse, vous pouvez présenter votre œuvre.

    Conclusion :

    Le moodboard est un commencement car c’est une ébauche de scenario d’histoire avec son style, ses idées, ses mots et ses images.

    Il vous sert à vendre votre idée générale et facilitera le ‘buy-in’ des décideurs, en particulier si vous les faites participer à l’atelier de conception du moodboard.

    Revoir les conseils de Laurent Boby en vidéos.

     

    Pour lancer, organiser et suivre le projet et son équipe, je vous propose la formation Cegos Chef de projet occasionnel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Nathalie

    Nathalie Il y a 1 mois

    C’est un article super intéressant! Surtout que cela peut vraiment aider les marketeurs pour leurs présentations aux diverses réunions. Merci Laurent!

    Répondre

    Faustine Debeaumorel Il y a 4 semaines

    Il est vrai que le moodboard aide à canaliser ses idées. Il m’aide à travailler sur certaines créations de logos, lorsque mes idées partent dans tous les sens.
    Merci pour l’article !

    Répondre

    Sandrine conseil marketing et communication Il y a 3 semaines

    Le « moodboard » est une planche d’inspiration au libre cours, autour du sujet choisi. Je suis parfaitement en phase avec cette définition. Merci Laurent ! Dans le textile, les stylistes ont l’habitude de travailler suite au brief du marketing. C’est extrêmement utile et favorise parfois mieux la compréhension. Plus qu’un mot, les images aident parfois à mieux cerner une idée.
    http://www.marketing-communication.net

    Répondre

    Abonnez-vous au blog

    Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.