Le marketing du vin: stratégie marketing collective ou individuelle?

Par le 13 novembre 2012

En quinze ans, le paysage du marché du vin a radicalement changé et continue d’évoluer avec l’arrivée de nouveaux consommateurs des BRICs (Brésil, Russie, Inde, Chine) ainsi qu’avec des nouveaux entrants sur le marché. Il est alors dans l’intérêt de chaque producteur de vin de comprendre le choix du consommateur ainsi que s’interroger sur les nouvelles tendances présentes sur ce marché.

Marketing du vin: une tendance épicurienne

Les pays émergents représentent de nouveaux groupes de consommateurs et de nouveaux profils. Ce constat, lié à la présence de nouvelles technologies et à l’augmentation du pouvoir d’achat, est également soutenu par les nouvelles caractéristiques épicuriennes du vin. Le vin est, en effet, devenu un produit de consommation de plaisir, de réponse à des besoins, d’appartenance sociale, de reconnaissance et d’estime de soi.

Une stratégie marketing localisée

Le vin est un produit culturel dont la stratégie marketing pour l’exportation ne peut être globalisée. Contrairement au marketing produit de la grande consommation, le vin adoptera davantage une stratégie par pays, région ou domaine en fonction des habitudes de consommation du pays importateur. Pour cela, il est indispensable de réaliser des études qualitatives pour connaître l’image des vins d’un pays exportateur pour adopter sa promotion aux pays consommateurs. En effet, la perception des vins est différente en fonction des pays.

Marketing du vin: l’origine ou la marque

Les pays producteurs traditionnels tels que la France, l’Italie et l’Espagne adoptent un modèle de marketing de l’offre basé sur l’origine du vin. Quant aux nouveaux pays producteurs, tels que l’Argentine, le Chili et l’Afrique du Sud, ils développent un modèle de marketing de la demande en misant sur les marques de vin. Ce modèle est inspiré d’un système qui a été longtemps utilisé en Champagne.(La vigne et le vin, sous la direction d’Hervé Hanin, JP Couderc, F. d’Hauteville et E.Montaigne. Novembre 2010).

Marketing du vin: quel avenir?

L’avenir du marché du vin: un meilleur positionnement et un meilleur choix de pays importateurs pourront être entrepris. Ainsi le marketing du vin est un processus complexe qui prend du temps et ne cesse de nous étonner. L’apparition du marketing mobile dans le secteur du vin nous le prouve encore: notamment en Espagne où l’investissement en media numérique est devenu le 2ème poste d’investissements publicitaires.

  • Astrid Letailleur est étudiante en mastère spécialisé Marketing-Management-Communication à L’E.S.C. Toulouse. ce billet est réalisé dans le cadre de son programme de contribution de recherche: France, Espagne et Argentine, comment les producteurs utilisent le marketing pour exporter?
  • Marketing du vin, autre billet: Le marketing du vin: la fin d’une histoire?

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Mouna Il y a 8 années

Article pertinent sur la stratégie marketing du vin.
Cependant je me demande quelle serait la meilleure stratégie marketing à adopter face à une concurrence internationale de plus en plus présente ?

Répondre
Avatar

Letailleur Astrid Il y a 8 années

Il est difficile aujourd’hui de déterminer une stratégie marketing unique à l’exportation. Il est cependant recommandée de connaître en amont ses futurs consommateurs (leurs modes de consommation, leurs pouvoirs d’achat, leurs modes de vie, leurs cultures…). Grâce à ce constat, une stratégie marketing, pays, région ou individuelle pourrait être utilisée afin d’exporter à l’international. En effet, par exemple, le Malbec est un raisin très populaire notamment en Argentine et les vins argentins veulent se présenter « comme une référence en s’appropriant le Malbec ». Leur stratégie est donc d’insister sur l’évolution du Malbec en Argentine notamment sur le cépage et sur le terroir sud américain. Une stratégie collective pour l’Argentine qui s’oppose à la stratégie individuelle française pour le vin de Cahors.

Répondre
Avatar

Lily Il y a 7 années

Bonjour,

Avez-vous des documents, ouvrages ou sites Internet à me conseiller sur l’état du marché du vin en France svp ? (cartes offre/demande, étude des nouvelles clientèles, image du vin français en France et à l’étranger, nb domaines exploités en France et quels domaines sont les plus célèbres…)
Merci d’avance

Lily

Répondre
Avatar

Letailleur Astrid Il y a 7 années

Bonjour Lily,

J’ai un certain nombre d’ouvrages à vous conseiller parmi lesquels:

– Liz Thach (2009) – Wine 2.0 – The next phase of wine Marketing ?
– Evelyne RESNICK (2008) – Wine Brands : Success Strategies for New Markets, New Consumers and New Trends
– Marie-France Garcia Parpet (2009) – Le marché de l’excellence : les grands crus à l’épreuve de la mondialisation – publié dans la collection « Liber ».

Puis, celui qui m’a été d’un grand aide est le suivant :
– Sous la direction d’Hervé Hannin, Jean-Pierre Couderc, François d’Hauteville et Etienne Montaigne (Novembre 2010) – La vigne et le vin – Edition La Documentation Française

N’hésitez pas à me contacter pour toutes autres questions ou commentaires.

Bon courage dans vos recherches.

A.Letailleur

Répondre
Avatar

Frédéric A. Il y a 7 années

Bonjour,

Rédigeant un mémoire en vue du diplôme d’expertise-comptable abordant les « outils budgétaires dans une exploitation vitivinicole menant une stratégie de production qualitative », je souhaiterais bénéficier de votre expertise sur les intérêts et limites de cette stratégie.

Si vous êtes disponible pour cet échange, je vous communiquerai mon mail sur le site.

Vous remerciant d’avance.

Frédéric A.

Répondre
    Avatar

    Edouard A Il y a 5 années

    Frédéric Votre mémoire m’intéresse et j’aimerai y jeter un œil.

Avatar

IterVitis Il y a 5 années

Et 3 ans après..
Marketing culturel du vin.. Que peut on en dire. ? Suis intéressée par tout étude ou recherche. Tout publication, si vous avez travaille sur le sujet .

Répondre
Avatar

TCHAKAH Il y a 1 année

Article intéressant.
Quelles stratégies à adopter face à la croissance de la concurrence de nouveaux vins effervescents sur le marché mondial. Rédigeant un mémoire pour l’obtention de mon diplôme de Master, je souhaite discuter avec vous pour profiter de votre expertise. Merci

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.