Les 10 commandements du marketing créatif

Par le 29 août 2011

Petit training de rentrée, en avant-première pour vous donner envie de développer votre créativité de marketeur… Un avant-goût du  nouveau stage Cegos: « Créativité & marketing » – Stimuler sa créativité pour innover en marketing … au catalogue des formations dès novembre prochain !

Billet écrit par Valérie Lacroix, consultante et expert en stratégie de marque, marketing et communication.

1-Tordez les modèles !

Vous adorez le Swot ou Emoff, cet outil d’audit de situation qui vous permet de prendre du recul et de construire votre vision stratégique.  Et si les menaces devenaient des opportunités ? … Remettez en question ce qui ne semble pas pouvoir l’être : un concurrent émergeant ?… l’opportunité pour vous de réaffirmer votre positionnement, votre compétence distincte, de vous recentrer…

2-Rêvez votre marque …

Pensée onirique et marketing font très bon ménage. On parle de vision, alors exercez-la ! … Imaginez vos futurs succès et noter vos étapes, process, conditions de réussite : Il y aura forcément dans cette matière des contributions présentes possibles et très réalistes.

3- Ciblez en exploratoire

Vous misez sur l’orientation client ? Alors changez de chaussures ! … Devenez votre client et explorer son parcours avant, pendant et après la transaction… Quelles conditions favorables et quels obstacles vous vivez, il vit ?

4-Combinez votre plan

Passage ardu du stratégique à l’opérationnel ? Faites la roue… la roue magique ! Positionnement, objectif, cible, message, support :  Un assemblage « puzzle » de 5 fondamentaux qui  vous garantira cohérence et vrais choix …

5- Malaxez votre brief …

Cahier des charges interne ou brief agence : dans un bon brief, il y a la solution !  Pour le rendre complet, efficace, utile, envisagez votre problématique sous tous ses angles : allégorie, les 5 pourquoi, le dessin projectif, l’antithétique, la reformulation … tout est bon pour aller au cœur de votre sujet… pour vous comme vos collègues ou sous-traitants.

6- Brainstormez  vraiment !

Et respectez le couple divergence/convergence : produisez le maximum d’idées et reportez votre jugement… la réunion sert à ouvrir le champ, explorer le maximum de pistes, sortir des sentiers battus … Permettez à tous d’être dans cette orientation avant de diverger et revenir à votre cahier des charges.

7- Changez de méthode

Les habitudes, bien que rassurantes sont « créaticides » ! Appropriez-vous de nouveaux outils : carte mentale, bissociation, matrice de découverte … Alternez les outils pour retrouver votre dynamique et stimuler vos idées.

8- Soyez un ange !

Vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde avec vos collègues sur  une proposition ? Appliquez la démarche « avocat de l’ange » … Ecoutez, immergez-vous dans cette idée qui n’est pas la vôtre, reformulez-la et argumentez en sa faveur, en extirpant le meilleur d’elle … Vous avez changé de point de vue, vous rebondissez, vous trouvez un compromis ? … Vous avez gagné !

9- Nourrissez votre créativité

Comme le disait Lavoisier « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » … Pas de panique… toutes les bonnes idées sont autour de vous, il n’y a qu’à les récolter, et les transformer pour les adapter à votre cas,  ce que vous saurez faire grâce à votre expertise. Donc :  pigez, veillez, benchmarkez !

10- Faites autrement…

Pensez à Einstein : « La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent » … Changez ! … de partenaire de réunion, d’outil de production d’idée, de point de vue sur votre produit, de grille d’évaluation… de chemin pour venir au bureau !

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

sarah be Il y a 5 années

je sais la matrice de swot mais je n sais rien sur Emoff est ce que vous pouvez m’expliquez !
merci d’avant

Répondre
Avatar

Nathalie Van laethem Il y a 5 années

@sarah be
La matrice Emoff est la transcription en français de la matrice SWOT, avec l’ajout de E comme Enjeux ou Objectifs généraux de l’entreprise. M, comme Menaces, O, comme Opportunités, FF, comme Forces et Faiblesses. Cette transcription en français perdure encore, mais personnellement je parle de SWOT.

Répondre
Avatar

miyyf Il y a 5 années

peut on réaliser une matrice swot concurrents?

Répondre
    Avatar

    Nathalie Van Laethem Il y a 5 années

    @Miyyf
    Oui, on le peut, mais attention on ne connaît pas tout du concurrent, c’est forcément une estimation. C’est une idée très intéressante qui nous met à la place du concurrent et peut nous permettre de le voir sous un autre angle, notamment ne pas le sous-estimer. j’en fais un billet!

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.