La nuit du marketing de l’Adetem: un networking festif et qualifié

Par le 2 juillet 2010

La 5ème Nuit du Marketing, organisée par l’ADETEM, s’est déroulée hier soir dans une ambiance festive à l’espace Pierre Cardin autour du thème de l’audace. Comme les années précédentes, l’événement a mérité le détour. Les invités, Aude de Thuin (Women’s Forum), Henri Giscard d’Estaing (Club Med), Georges-Mohammed Chérif (Buzzman) et Sven Lung(Brandalley) nous ont fait partagé leurs secrets et le « coup de coeur » de l’Adetem nous a montré que Marketing rime aussi avec solidarité.

En avant-première: un nouveau logo pour l’Adetem

François Laurent, co-président de l‘Adetem et auteur du blog Marketingisdead, nous a montré le nouveau logo, symbolisant les principales qualités de l’association: dynamisme, professionalisme, international, convivialité.

Les messages clés des invités

De chacun , j’ai retenu un message clé autour du thème de l’audace, et qu’il me semble important de partager entre marketeurs:

  • Aude de Thuin, fondatrice et Présidente du Women’s Forum: « Oser, oui, mais il faut surtout pérsevérer. Nous avons un rôle à jouer auprès des jeunes générations. »
  • Sven Lung, PDG deBrandalley:  » Oser tout en pensant au ROI. Nos campagnes visent un ROI au bout d’un an. »
  • Georges-Mohammed Chérif, Président et Directeur de création de Buzzman:  » Pour oser il faut avoir l’esprit clair, et pour cela, savoir faire un break total de temps en temps. »
  • Henri Giscard d’Estaing, PDG du Club-Med:  » Oser, oui, mais expliquer le pourquoi. Le secteur du tourisme est entré dans une économie bi-polaire depuis 2001, il nous a fallu choisir entre le low cost ou être le meilleur. Nous avons fait ce choix tout en conservant les valeurs de la marque. »

Le « coup de coeur » de l’Adetem

François Laurent, avec Michel Picot, journaliste à BFM Radio, nous a présenté Véronique Zimeray qui a « osé » crée une entreprise solidaire Relais Conseil. Elle fait intervenir, pour ses enquêtes et études, des enquêteurs sélectionnés parmi des personnes en perte d’emploi. L’objectif est de leur permettre de ne pas s’éloigner trop longtemps du monde du travail. Et ça marche!!!

Un networking festif et de qualité

En se retrouvant entre professionnels du marketing et de la communication, entre annonceurs et prestataires, nous avons pu retrouver d’anciens collègues, collaborateurs ou partenaires perdus de vus, nouer ou renouer contact.

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Anne-Françoise Il y a 10 années

Excellente soirée en effet. Conférences très riches. J’ai tout particulièrement apprécié celle d’Aude de Thuin. La force de l’intuition -récurrente- et du bon sens. Le tempérament de défendre ses convictions. Souhaitons que les femmes soient plus nombreuses aux conseils d’administration. Et faisons confiance à nos intuitions.

Répondre
Avatar

Christophe Il y a 10 années

Le marketing de l’audace ne serait-il pas collaboratif et responsable ? On parlera alors volontiers de co-production (l’innovation participative), de moindre consommation des ressources (moins consumer) et d’une meilleure intégration de l’humain dans la production de services novateurs. Des voies d’inspiration pour créer des offres audacieuses.

Répondre
Avatar

Van Laethem Nathalie Il y a 10 années

Je crois de manière générale qu’on peut dire que le marketing doit avoir de l’audace, pour innover, investir de nouveaux marchés… Aujourd’hui, oui être responsable et participatif dans la co-production, intégrer l’humain… j’ajouterais audace d’être éthique et inventer des offreset des services pour les plus démunis aussi, pas que les classes moyennes.

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.