PESTEL: l’analyse des influences

    Par le 20 septembre 2016

    Le modèle PESTEL est un modèle qui permet de recenser l’ensemble des principales influences auxquelles peut être confronté le marché sur lequel nous agissons et aussi notre entreprise. Généralement, ce modèle vient compléter notre étude de marché. PESTEL apporte ceci de plus: la connaissance des influences directe et indirectes qui ont un impact sur nos décisions stratégiques. Ces influences forment le mot même de PESTEL: Politique, Economique, Socio-démographique, Technologique, Environnementale et Légales. Voici comment évaluer ces influences:

    PESTEL

    PESTEL: Comment réaliser l’analyse?

    Pour enrichir notre étude de marché, nous procédons à l’analyse des influences directes ou indirectes qui vont avoir un impact sur notre marché ou notre entreprise. pour cela, nous utilisons le modèle PESTEL, qui nous permet de lister les principaux types d’influences:

    • Politique: tout ce qui a trait aux choix gouvernementaux et d’ordre géopolitique,
    • Economique: tout ce qui est du ressort de l’économie et des leviers tels que PIB, taux de croissance etc.
    • Socio-démographique: tout ce qui concerne les habitudes et tendances sociologiques, ainsi que les données démographiques,
    • Technologique: tout ce qui émane des innovations techniques,
    • Environnemental: tout ce qui a trait à l’environnement et à l’écologie,
    • Légal: tout ce qui est du domaine légal et/ou réglementaire.

    Après avoir listé l’ensemble des données ayant un impact sur notre marché et notre entreprise, il s’agit de les prioriser. Pour cela, réalisons un tableau qui nous permet de les classer en Opportunité ou en Menaces. Ainsi, prenons l’exemple de cette société qui vend des solutions digitales pour apprendre:

    PESTEL-exemple

    PESTEL: que faut-il en retenir?

    Le modèle permet de lister l’ensemble des influences à analyser pour son marché ou son entreprise. Cependant, il est possible qu’il n’y ait pas des influences à fort impact sur chacun des items. C’est le cas de notre exemple ci-dessus.

    Il est nécessaire de ne retenir que les faits qui ont un réel impact et de noter si cet impact est une menace ou bien une opportunité.

    Merci à:

    Crédits picto, Nounproject: Marie Van den Broeck, Pham Thi Dieu Linh, iconsmind.com, Ricardo Moreira, Parkjisun, Vinny Bucchino.

    *IDC via ZDNet.fr/chiffres-clés

    ** Les échos 21/04/2016

     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *