Encourager vos collaborateurs à être ambassadeurs sur les réseaux sociaux ?

    Par le 10 septembre 2018

    Si votre organisation a déjà mis en place une stratégie de contenu diffusée largement via les médias sociaux, alors la démarche d’Ambassadeurs (ou Employee Advocacy) n’est que la suite logique à ajouter à celle-ci.

    Faire de ses collaborateurs des ambassadeurs, c’est démultiplier les impacts de sa stratégie de contenu. Avec l’Employee Advocacy, on va un cran plus loin en tirant profit de la présence des collaborateurs sur les réseaux sociaux. En embarquant vos employés comme ambassadeurs de votre marque, vous mesurerez rapidement une augmentation du reach auprès de vos cibles sur les réseaux sociaux.

    Voyons comment associer vos collaborateurs à cette démarche.

    Montrer par l’exemple

    Au départ, ne soyez pas trop ambitieux. Il faudra d’abord convaincre en interne, montrer l’exemple et prouver l’efficacité de la démarche par le résultat.

    1/ Embarquer le top management

    Embarquer les équipes dirigeantes de l’entreprise est un élément indispensable pour motiver les troupes et ne pas demander aux équipes des actions qui seraient trop décorrélées de la réalité de votre marché et des bonnes pratiques en cours sur les réseaux sociaux. En impliquant les managers, ils auront une vision plus claire des pratiques sur les réseaux sociaux mais aussi des changements amenés par ces nouveaux usages dans le travail des équipes au quotidien.

    2/ Prouver avec une team d’Ambassadeurs – early adopters

    Commencer petit vous permettra de :

    • Mieux comprendre les besoins terrains et les problématiques métiers,
    • Affiner le dispositif futur,
    • Embarquer les 1ers Ambassadeurs pour impliquer les collaborateurs par le résultat,
    • Apporter des éléments de preuve avant le déploiement de la stratégie d’ambassadeurs.

    Vous pourrez ainsi aller plus vite, être plus agile et produire à court terme des résultats qui vous permettront de convaincre en interne, à la fois les collaborateurs et les décideurs.

    Mettre en avant les différents bénéfices pro-perso

    Dès les premières actions, vous pourrez constater des retombées, à la fois pour l’entreprise et le collaborateur. Voici quelques exemples de bénéfices que vous pouvez mettre en avant.

    1/ Des bénéfices pour la marque…

    En faisant de vos collaborateurs des ambassadeurs, vous démultipliez les impacts de votre stratégie de contenu. Selon LinkedIn, vos employés ont deux forces principales :

    • Les employés sont des points de contact à plus forte valeur ajoutée que les marques.

    • Les employés offrent une meilleure visibilité et génèrent plus d’engagement.

    L’employee advocacy est surtout une manière de permettre à vos salariés d’être à nouveau attaché à votre marque en leur permettant de partager du contenu dont ils seraient fiers. Vous aurez donc doublement gagné : de la notoriété mais aussi un nouvel attachement de vos collaborateurs à la marque.

    2/ … et surtout des bénéfices pour vos collaborateurs

    Côté collaborateur, c’est l’image numérique individuelle qui sera optimisée :

    • en augmentant la visibilité du profil en tant qu’interlocuteur privilégié sur un secteur d’activité,
    • en développant une image de manière contrôlée à la fois sur les réseaux sociaux mais aussi sur Google,
    • en développant un réseau composé de contacts qualifiés,
    • en obtenant plus de recommandations professionnelles.

    Côté KAM et Chargés de comptes, la démarche leur permettra de renforcer leur efficacité commerciale :

    • en engageant une relation continue avec leurs clients (online et offline),
    • en alimentant des interlocuteurs qualifiés avec du contenu relatif à leurs enjeux,
    • en étant présent au bon endroit au bon moment,
    • en ayant un meilleur suivi de l’actualité des clients.

    Accompagner les collaborateurs tout au long du chemin

    La formation et l’accompagnement de vos collaborateurs sont les facteurs clés des projets d’employee advocacy. Vous ne devrez jamais cesser de les accompagner afin de maintenir la dynamique au sein des équipes, et les faire progresser régulièrement dans leur utilisation. Les fonctionnalités sur les réseaux sociaux mais aussi les pratiques sociales évoluent vite : la diffusion d’une best practice par semaine peut par exemple permettre de garder vos équipes dans la tendance.

    Mettre en place un système de mentoring inversé grâce à vos early adopters peut être une bonne solution. Quoi de plus impactant pour embarquer les plus réticents à ce qu’ils soient formés par des pairs qui pourront leur démontrer les bénéfices que la démarche leur a déjà apportée.

    1/ Formez-les en partant des fondamentaux

    Faites d’abord de leur profil leur vitrine commerciale. Il faudra reprendre ici les bases et contrôler si les éléments indispensables de leur profil ont bien été renseignés (titre, accroche, visuels, poste actuel). Un profil complet est la base de toute communication sur les réseaux sociaux.

    Aidez-les à construire leur réseau (ou à le nettoyer le cas échéant). LinkedIn propose plusieurs fonctionnalités très utiles à cette étape. Pour les équipes commerciales, l’idée est que les réseaux individuels intègrent clients et prospects. Attention à ne pas inviter une personne à intégrer un réseau s’il n’y a pas eu de premier contact !

    Enfin, il faudra que chaque ambassadeur définisse quelle est sa cible principale et le positionnement éditorial sur lequel il s’appuiera pour construire sa communication sociale. Il deviendra alors un influenceur-expert sur les thématiques qu’il aura choisi.

    3/ Motiver les à partager

    Deux choses sont importantes pour que vos salariés aient l’envie de devenir ambassadeur de votre marque :

    • Il leur faut du contenu qui leur ressemble et qui répondent aux enjeux de leurs clients.
    • Il faut leur donner accès à l’ensemble du contenu à un seul endroit.

    Ainsi, soit vous disposez d’une plateforme interne adaptée, soit vous pouvez passer par des outils tel que Elevate, Sociallymap, Sociabble ou encore Sharee -un outil bien adapté pour habituer vos collaborateurs à la démarche.

    Ces outils permettent à vos ambassadeurs deux choses :

    • faire de la veille sur votre marque mais aussi sur votre secteur d’activité ou celui de leurs clients ;
    • partager les contenus facilement sur les réseaux sociaux.

    Impliquer vos équipes marketing pour maintenir la dynamique

    Cette partie est peut être celle qui vous demandera de remettre à plat un certain nombre de process dans le travail de vos équipes. C’est ici la pierre angulaire de ce projet.

    Objectif : inventer / réinventer les synergies de demain entre les équipes commerciales et marketing !

    Je vous laisse imaginer ce qu’elles pourraient être demain ou après-demain en attendant un prochain article sur le sujet.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Anne-Françoise Il y a 2 mois

    Super clair, merci pour cet article

    Répondre

    sandrine conseil marketing stratégique Il y a 1 mois

    Merci pour cet article. Il donne de nouvelles perspectives. J’imagine que l’encadrement des ambassadeurs est fondamentale car on ne s’improvise pas grand communicant en un simple claquement des doigts… encore plus sur internet.
    http://www.marketing-communication.net

    Répondre

    Abonnez-vous au blog

    Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.