Marketing et Innovation: l’avenir c’est le C2B

Par le 21 octobre 2013

Client 2.0-2Le C2B signifie que le Client ou le  Consommateur interagit avec la marque et l’entreprise pour donner son avis, voter, participer à l’innovation, co-créer de nouvelles offres. Le Web2.0 permet au consommateur d’exprimer ses désirs et il ne s’en prive pas. Cela change la donne: les fonctions marketing et innovation s’intègrent l’une l’autre pour développer de nouveaux business. Les fonctions organisées par silos ne fonctionnent plus.

Les clients sont 2.0, Any Where, Any Time et Any Devices

Ils sont au coeur des décisions de l’entreprise. Connectés partout, tout le temps, 365/7/24 et sur tout types d’appareils ou de supports, ils profitent du Web2.0 pour faire entendre leurs voix, peser sur les choix en matières de marque, de service ou d’offres.

Marketing et Innovation: l'avenir c'est le C2B

L’ère de la création participative est bien là. Le marketing et l’innovation sont au coeur du dispositif qui permet les nouveaux développements.

A ce titre il ne faudrait pas manquer la JNM 2013(Journée Nationale du Marketing) organisée par l’Adetem et dont le thème central est justement le C2B et l’innovation participative. La date à retenir est le 26 novembre!

Marketing et innovation s’intègrent pour mieux créer

On le constate dans nombre d’entreprises: le marketing, le commercial, la communication et les services innovation mixent de plus en plus leurs ressources, partagent leurs données pour plus d’efficience. Il leur faudra de plus en plus mettre le client au coeur de l’organisation en « dé-silotant » les fonctions pour: plus de business, plus d’enchantement client. Il leur faudra innover avec les clients, tester et apprendre, mettre en place des processus agiles.

Marketing et Innovation: l'avenir c'est le C2B

Une étude menée par Effective Brands et UDA, Marketing 2020, révèle que « le véritable enjeu d’aujourd’hui est de réinventer le rôle et l’organisation du marketing à l’heure du digital », comme le précise Patrice Favière, directeur. Une bonne nouvelle: dans 58% des cas, le marketing collabore étroitement avec la Direction générale pour déterminer les leviers de croissance. Ils n’étaient que 38% en 2006.

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

wegener Il y a 5 années

Une bonne nouvelle: dans 58% des cas, le marketing collabore étroitement avec la Direction générale pour déterminer les leviers de croissance. Ils n’étaient que 38% en 2006 : Ne devraient-il pas aussi collaborer avec la Direction Commerciale ????? !

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.