10 exemples de mutation marketing

Par le 21 mars 2013

Quelles évolutions et quels exemples sont apparus récemment  en stratégie marketing? J’ai repéré 10 exemples de mutation opérée par des marques au cours du mois de mars, qui me paraissent intéressants pour se benchmarker et suivre l’évolution du marketing. Ces mutations sont criantes dans le domaine du retail, du point de vente qui doit réagir face à la déferlante du e-commerce: Monoprix et Walmart font le choix du multicanal; dans d’autres secteurs, d’autres nécessités: Europcar et Air France s’orientent vers le Low cost; André, Longchamp,  Taillevent et Oxbow se positionnent et déclinent leur stratégie un mix-marketing cohérent; citons également la nécessité de la toujours plus grande satisfaction de ses clients sous peine de les voir partir vers d’autres lieux et d’autres marques: la ville de Cowansville au Canada se dote d’une étude marketing et Christian Barbaray nous propose une démonstration chiffrée.

Retail: l’avenir est au multicanal

10 évolutions

Monoprix choisit un positionnement de marque autour du réenchantement du quotidien avec un dispositif multicanal: l’achat se fera en off et en online avec un dispositif digital qui nourrira en continy la page Facebook de la marque. Après le développement des concepts de magasin Monop’daily, Monop’Beauty, Monop’ station et Monop’, la marque se dote d’un nouveau logo, d’une nouvelle signature, de nouveaux magasins. Le parcours d’achat du consommateur est au coeur de cette stratégie marketing, et pour être encore plus multicanal, Monoprix a ouvert une e-boutique sur le site Amazon.

Walmart réoriente sa stratégie vers le multicanal, ventes en magasin et en ligne, mais aussi sur le multi format: des points de vente plus petits, moins de 5000m2, plus proches  pour que l’essence n’impacte plus sur la baisse de la fréquentation. Le tout enrobé de plus de services relationnels auprès du consommateur qui entre en magasin. Scénarisation du point de vente également.

Transport: le choix du Low cost

Air-France avait fait savoir dès la fin de l’année 2012 sa nouvelle organisation et la création d’une offre Low cost pour regagner la clientèle qui ne veut pas payer plus cher sa place dans l’avion. La marque Low cost d’Air-France, HoP! permet de voyager sur tous les vols régionaux à partir de 55€, pris d’appel, tout en bénéficiant de la collation à bord, mais avec des services réduits sur les bagages. Ainsi Air-France, pltôt que de proposer le même service à tout le monde, différencie sa classe Premium, qui va monter en gamme avec la marque Transavia, pour les loisirs et d’autre part avec la marque HoP! abordable.

EuropCar va inaugurer à Lyon, le 28 mars, sa marque Low cost, Inter Rent, qui sera lancée dans 5 pays européens. La politique Low cost d’Europcar s’apprente plutôt à des prix promotionnels à certaines périodes et pour une durée définie: par exemple pour bénéficier en france d’un tarif/jour à 20€, il faut entrer dans le cadre d’un contrat de 8 jours minimum entre le 28 mars et et le 3 juillet.

Marque: se dynamiser grâce au positionnement

André vient de repositionner sa marque avec un nouveau slogan: « Souliers de mode depuis 1896 ». Positionnement lié à une stratégie marketing de différenciation, la marque n’est plus celle de la chaussure pour tous mais celle de la chaussure pour les urbains.

Oxbow , première maison de surfwear française, porte la french touch de la glisse sur terre ou sur l’océan. Créée en 1985 par un passionné des sports de glisse et une créative, la marque scénarise ses boutiques autour du symbole de la glisse et du freeride: le surf.

Taillevent, la marque de la gastronomie et du vin à la française, créée en 2011 affiche son positionnement en multi format: la cave de Paris  s’exporte à Beyrouth avant de de s’exporter dans d’autres destinations. le restaurant « les 110 de taillevent » va se décliner avec « les 55 de taillevent » et s’exporter à Londres et dans les pays émergents. Conseils de sommeliers, vin au verre associé à des mets qui correspondent, le service avant tout.

Longchamp,  avec un positionnement premium qui ne cède pas à la tentation de la montée en gamme vers l' »l’hyper luxe », mais conserve un coeur de gamme entre 300 et 800€, alignant ainsi sa politique prix sur son positionnement de marque. Absence d’égérie et diversification sur le vêtement, une stratégie marketing qui porte ses fruits.

Ecoute et satisfaction clients: le socle du marketing

La ville de Cowansville au Canada s’est dotée d’une étude marketing pour mieux comprendre les réalités et les besoins des secteurs résidentiels, commerçants et industriels. Cette étude devrait permettre aux élus de bâtir leur plan d’urbanisme pour les années à venir.

80% de satisfation clients serait le minimum pour acquérir de nouveaux clients. C’est l’exercice auquel s’est prêté Christian Barbaray en partant du principe qu’un client insatisfait en parle à 9 personnes et qu’un client très satisafit en parle à 3 seulement. Très intéressant et instructif. On peut donc penser à des stratégies marketing, multicanal ou autre, mais les clients restent et resteront toujours notre principal indicateur.

>>>>>>>>suivez l’actualité sur mon scoop-it !

 

 

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Khalil Djibo Il y a 8 années

Je suis tout a fait d’accord que l’avenir se trouve dans le multicanal, surtout pour les entreprises qui fabriquent et commercialisent des biens (Le Retail). Ce phenomene est plus apparent dans les entreprises specialisées dans la vente des nouvelles technologies.
Une chaine de magasin amercain « Nobody Beats the Wiz » a tenté cette stratégie lors de sa phase de declin. Mais il faut etre proactif pour avoir le temps d’ajuster notre offer totale a notre clientele.
Ainsi, Best Buy a pu trouvée la formule gagnante. Une communication tres poussée, une distribution de l’offre multicanal et la creation d’un environmement acceuillant et thématique(Scénarisation du point de vente également).

Répondre
Avatar

vanlaethem Il y a 8 années

@Khalil Djibo Merci de ces apports, oui je pense aussi que le multicanal est le devenir des points de vente avec une mise en scène qui utilise le digital et l’interactivité du consommateur.

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.