Le message idéal pour nos clients, ce serait quoi?

Par le 21 décembre 2011

« Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste »

Cette citation est de William Shakespeare, poète et dramaturge anglais (1564-1616).

Pourquoi cette citation en marketing?

Parce que les consommateurs et nos clients sont sursaturés de publicité, d’arguments de vente et de discours promotionnels, cette phrase nous permet d’être vigilant aux messages véhiculés dans toute publicité. Je l’aime bien car elle remet les clients , les personnes à qui on s’adresse, au coeur du discours de marque. Pour parler juste, quelques pistes:

Le bouche à oreille entre clients …

… Serait la source d’information N°1 pour la décision d’achat, selon une étude d’Accenture, réalisée en 2011, auprès des consommateurs dans le monde, et selon laquelle 42% des clients  français se plaignent lorsqu’ils ne sont pas satisfaits d’un commerçant. Le dernier billet du blog du sens du client nous donne encore plus de chiffres. Pour nos clients, celui qui parle juste, ce sont nos amis, des collègues ou des personnes qui ont déjà une expérience de la marque, ce ne sont ni les vendeurs ni les arguments de la publicité!

La génération Y est sensible aux récompenses de la marque

Une récente étude sur les comportements de la génération Y, soit 1,7 milliard de clients potentiels dans le monde, réalisée par AIMIA, apporte quelques constats sur ces nouveaux clients: Plus de 75% des jeunes de la générations Y sont plus enclins à choisir une marque qui offre un programme de fidélisation ou de récompense qu’une autre qui ne le fait pas. Près de la moitié sont disposés à promouvoir des produits ou une marque via les media sociaux en échanges de récompense. Donc, parler juste n’est pas toujours du discours et des mots, c’est aussi des promesses et un échange de bon procédé.

« Parler juste » dans un blog

 Isabelle Mathieu donne 10 conseils pour écrire un titre sur un blog. Je retiens: « les titres qui promettent des choses non réalisables compromettent votre crédibilité(…) un bon titre est donc plausible ». Donc, de l’honnêteté, de la transparence, c’est ce qui concourre à l’identité numérique de la marque, au delà de la publicité.

Identité numérique et « parler juste »

Une étude sur l’identité numérique parue dans le blog de Julien Bonnel, fait ressortir que » l’e-réputation est la somme des traces positives et négatives laissées sur le Web », elle est de plus en plus diluée, « la diffusion de contenu est essentielle pour soigner son e-réputation ». La marque n’est plus seule à parler, les clients s’en chargent aussi. Ainsi l’ère de la seule publicité comme discours de marque est révolu, même si la publicité reste nécessaire, l’identité numérique de la marque ne passe plus par elle seulement.

 

 

 

 

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.