La Journée Nationale du Marketing: c’est le 1er décembre!

Par le 18 novembre 2011

La Journée Nationale du Marketing: c'est le 1er décembre!Le 1er décembre à lieu un rendez-vous annuel à ne pas manquer: c’est la Journée Nationale du Marketing, organisée par l’Adetem. Chaque année les tendances marketing sont décryptées par des professionnels du marketing, innovation, réseaux sociaux, web-marketing… Cette année, l’Adetem propose de venir écouter les meilleurs experts et de partager leurs expériences face aux défis du marketing d’aujourd’hui et surtout de demain :

  • Quelle place pour les marketers dans l’entreprise de demain ?
  • Sommes-nous dans une véritable révolution de la relation clients et si oui, comment y faire face ?
  • Quelle place pour les réseaux sociaux ?
  • Comment combiner tous les canaux de distribution, y compris digitaux, en mesurant leur efficacité ?
  • Quelles seront les grandes tendances de la société de demain et comment ne pas passer à coté ? Et comment, nous marketers, remplir notre mission : assurer le futur de nos  entreprises et du business.

Une journée riche

Le programme est dense, mais j’ai particulièrement noté:

  • à 10h15, conférences et une table ronde animée par jean-Michel Raicovitch, co-président de l’Adetem, sur le thème: « Y aura-t-il un directeur marketing dans l’entreprise de demain?
  • à 14h45,un  Keynote speaker avec Bertrand Barré, président fondateur de The Zebra Company: « Quand le marketing ré-invente l’offre »
  • à 14h45, un Keynote speaker avec Stephan Weitz, director Search Bing, Microsoft: « Comment le Social révolutionne le rapport aux marques »
  • à 16h45, conférences et table-ronde animée par Isabelle Musnik, directrice de la rédaction, Influencia: « Quelles sont les tendances du marketing de demain? »

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.