Apple va-t’il doper la publicité sur mobile?

Par le 14 avril 2010

Depuis le lancement de l’iPhone en 2007 par Apple, le mobile n’a cessé de se développer pour devenir un média quasi incontournable. En annonçant jeudi 8 avril le lancement de sa propre régie publicitaire iAd, Apple va proposer aux éditeurs de commercialiser auprès des annonceurs les espaces publicitaires disponibles dans les applications sur iPhone. La publicité sur mobile est à peine naissante, l’iAd pourrait jouer un rôle de catalyseur et accélérer son envol.

La publicité sur mobile: chiffres clés

Les investissements publicitaires sur mobile, bien qu’en croissance, sont encore minoritaires, en témoigne Andrew Franck du cabinet Gartner group: « La publicité mobile va rester modeste pendant encore quelques temps, bien moindre que celle en ligne sur le Web. » En témoigne également les résultats du baromètre UDA/Opinionway sur le web-marketing du 31 mars 2010:

  • Quand 2% des directions marketing disent avoir mené des actions uniquement sur mobile en 2009, elles sont 3% à en avoir l’intention à l’avenir.
  • Quand 11% des directions marketing déclarent avoir mené des actions multicanal off-line, on-line et mobile en 2009, elles sont 31% à en avoir l’intention à l’avenir.
  • Enfin, quand 2% d’entre elles disent avoir mené des actions on-line et mobile en 2009, elles sont 12% à en avoir l’intention à l’avenir.

Quelques chiffres cités dans Le Monde du 10 avril mettent en évidence la « modestie » de la publicité sur mobile aujourd’hui en comparaison des investissements publicitaires sur Internet qui s’élèvent à 55 milliards de dollars:

  • 23 millions d’euros dépensés en France pour la publicité sur mobile, en 2009, avec une progression de 30% versus 2008. Source: SRI Capemini.
  • 416 millions de dollars dépensés aux Etats-Unis en 2009. Source emarketer.

Cependant, la publicité sur mobile progresse très rapidement et les investissements publicitaires sur mobile pourraient atteindre 12 milliards de dollars en 2013. Source: InformaTM, 2009.

La publicité sur mobile: les enjeux

Avec la publicité sur les téléphones mobiles, se joue aussi la publicité sur les tablettes numérique, comme l’iPad et ses nouveaux concurrents.

On estime à 4 milliards le nombre d’abonnés à la téléphonie sur mobile et à 4 milliards le nombre de futurs abonnés.

Pour Apple, « le but est moins de faire de l’argent en vendant de la publicité, que de chouchouter les éditeurs d’applications, pour les encourager davantage à travailler pour l’iPhone, en leur permettant de mieux valoriser leur contenu » souligne Thomas Husson du cabinet Forrester.

« Le pari d’Apple, c’est que les utilisateurs de l’iPhone passent de plus en plus de temps à consulter des applications, qu’il y a une vraie audience sur certaines d’entre elles qui peuvent du coup être exploitées par des annonceurs » explique Cédric Foray du cabinet Greenwich Consulting.

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.