Le marketing de l’art : réinventer l’approche artiste-acquéreur

Par le 1 décembre 2009

« Marketing de l’art » ? La création artistique ne se marierait pas avec le marketing ? Une conviction reste bien ancrée: l’artiste crée une oeuvre qui est une projection de lui-même, comme l’affirma Picasso « Le moi intérieur, il est forcément dans ma toile, puisque c’est moi qui la fais. » Et cette création paraît aux antipodes de la création d’un produit marketing. Et pourtant… Un marché de l’art existe, plutôt tourné vers la promotion, et on comprend assez bien qu’un artiste puisse être guidé par un agent, puisse commercialiser ses œuvres grâce à des galeristes et puisse se faire connaître grâce à des actions de communication. Le galeriste connaît le marché de l’art, les cotes et les tendances. Il choisit les artistes en fonction de tout cela et du gout des collectionneurs. L’agent d’artiste fonctionne avec un réseau de collectionneurs et de galeries, avec lesquels il va promouvoir ses artistes.

Une nouvelle approche du Marketing de l’art
, plus fine pourrait permettre de dépoussiérer un mode qui est aujourd’hui soit élitiste, soit restreint à des initiés. « Réinventer un nouveau modèle dans lequel la galerie est un média accessible à un plus grand nombre d’amateurs », telle est l’ambition de Stéphanie Moran, expert en Marketing-communication et management d’artiste. Elle nous livre sa démarche, dans cette interview.

 
marketing de l'art

« Les artistes sont isolés dans leur démarche. Ils sont avant tout artiste, créateur et ils n’ont pas forcément les compétences en marketing ou en communication pour se mettre en avant. Se faire connaître, exposer, vendre sont des problématiques pourlesquelles ils recherchent un appui. Partant de ce constat, mon point de départ a été de mettre mon expérience et mes compétences marketing au service de mes artistes. J’essaie de les aider à avoir ce regard sur leur création, à se positionner, à travailler le pricing.
Les gens n’osent pas rentrer dans une galerie et acheter une œuvre. Ce n’est pas une question de prix, c’est une réticence de la part des acquéreurs, qui ne sont pas tous des experts en art. En France, l’art reste réservé à une certaine élite alors qu’en Belgique et en Angleterre, l’art rentre plus facilement dans les foyers. Néanmoins, nombreux sont ceux qui ont une sensibilité à l’art et j’ai envie de faciliter l’accès à l’art pour ces personnes. Je fais réfléchir les artistes sur leur création pour trouver de nouvelles explorations. Par exemple, Valérie Hadida, qui est sculpteur a crée des « tableaux-sculpture » : une sculpture qui peut s’accrocher au mur. Une astuce pour sortir des contraintes et augmenter le champ des possibles!
Le marketing de l'art : réinventer l'approche artiste-acquéreur

Réinventer des liens entre l’artiste et l’acquéreur, c’est comme cela que je conçois mon rôle. Il y a tout un travail de marketing relationnel auprès des prescripteurs, comme la presse ou les institutionnels, mais aussi et surtout auprès des acquéreurs, déjà amateurs d’art ou futurs amateurs d’art. La fidélisation passe via une galerie ou un site, comme www.galrystore.com . J’ai un fichier, je suis les clients, et en connaissant leur goût, on peut faire venir les bonnes personnes aux bons endroits pour leur faire rencontrer les œuvres susceptibles de les intéresser. »

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

christian Tessier Il y a 11 années

Bon sang, mais c’est bien sur. Je n’imaginais pas non plus, le marketeur auprès des oeuvres d’art. Et pourtant!
merci pour cet article

Répondre
Avatar

Eva L Il y a 8 années

Bonjour,

J’effectue une recherche sur l’interêt des réseaux sociaux pour les artistes. A savoir « Dans quelles mesures les réseaux sociaux complètent ils les techniques traditionnelles de communication d’un artiste ? »
Pour moi, il est évident que le marketing a une place essentiel dans le milieu artistique et que les artistes sont freinés par ce mot. Avec les réseaux sociaux et encore avant avec internet, les artistes ont du se familiariser avec les NTIC mais il est encore difficile de positionner l’impact des réseaux sociaux chez les artistes. Qu’en pensez vous?
Merci pour votre réponse.

Répondre
    Avatar

    fati Il y a 3 années

    bonjour , je suis entrain de preparer mon pfe sur le meme sujet , pourrais je avoir votre contacte ??

Avatar

stéphanie Moran Il y a 8 années

Bonjour Eva,
Oui Marketing et Art ne semblent pas rimer à première vue … mais les outils traditionnels de marketing opérationnel et relationnels pour se faire connaître, donner de la visibilité, travailler son image fonctionnent dans le domaine de l’art comme sur les autres secteurs. Internet et les réseaux sociaux révolutionnent également le secteur de l’Art et offrent un véritable tremplin pour l’Artiste comme pour les Marchands d’Art et autres intervenants du secteur. Il est effectivement encore difficile de mesurer l’impact car bien que les initiatives soient nombreuses l’utilisation des réseaux sociaux chez les artistes comme plus généralement chez les entreprises n’est pas encore à maturité. Je vous propose de continuer cette réflexion via mon mail smoran@galryweb.com si vous le souhaitez. Cordialement,
Stéphanie Moran.

Répondre
Avatar

Alex vb Il y a 8 années

A lire absolument sur le sujet « Art et marketing, stratégies de médiation, promotion et vente de l’art » de Rafael de Garay (éditions Ars vivens) dont la 2e édition vient de paraître. C’est un livre très stimulant, très pratique, à mille lieux des clichés sur le marketing, plein d’idées et de conseils. Oui, les artistes ont tout à gagner à mieux communiquer pour diffuser leur création. A quoi sert de peindre, sculpter, dessiner si ça reste dans son atelier ? L’art est fait pour être partagé. Et quelques méthodes et bonnes pratiques issues du marketing peuvent grandement y aider.

Répondre
Avatar

Eddie Il y a 7 années

Bonjour, nouveau concept d’exposition sur le web http://www.icidexpos.com bonne visite amicalement Eddie.

Répondre
Avatar

Agath Il y a 7 années

Bonjour, Alex a raison, le livre de Rafael de Gray Art et marketing aux editions Ars vivens est super. Il m’a beaucoup aidé car il remet les idées en place sur la diffusion de l’art et sa vente pour les artistes et il donne plein d’énergie pour réussir. Il est à la fois pratique, profond et un peu iconoclaste. Très utile pour ceux qui veulent réfléchir et se prendre en main. A lire absolument, vaut le détour.

Répondre
Avatar

fabienne Seny Il y a 6 années

Bonjour,

j’ai créé une association dont l’objectif est d’aider les artistes à communiquer et à promouvoir leur travail. Je suis en train de la développer actuellement. Elle n’en est donc qu’à ses débuts. Tout conseil, implication et initiative allant dans ce sens sont pour moi les bienvenus.
Fabienne Seny

Répondre
    Avatar

    Jean Il y a 5 années

    Bonjour
    J’ai lu votre articles ,objectif s’est aider les artistes à se faire connaître pourrez-vous m’en dire plus par emai ci-joint cordialement

Avatar

mimbwafils Il y a 5 années

pourquoi dit on que le marketing est un art, une science et technique?

Répondre
    Avatar

    Stéphanie Moran Il y a 5 années

    Bonjour,
    Le Marketing est-il un art ou une science … bien vaste question qui a fait couler beaucoup d’encre. les 2 mon capitaine? Le Marketing, une technique? en tout cas de nombreux modèles et techniques sont utilisées en marketing. J’aimerais répondre que le Marketing est un Art 🙂 Mais c’est un peu tout ce que vous citez …Je vous laisse décider !

Avatar

grégoire Il y a 5 années

c’est rageant de sentir cette impuissance à savoir (se) vendre (sans se putifier) son propos le structurer, lui faire rejoindre d’autres rives plus larges parfois dans des appels d’offres institutionnels plus larges ce qui fait glisser le soi vers l’universel dont il est toujours issu, le défendre le promouvoir à tel point que ça peut tuer l’expression de soi et devenir l’expression d’autre chose alors que finalement la bonne connaissance de ces outils, ces techniques participeraient j’en suis persuadé, à la création elle même. j’en ai marre de chercher et de payer livres, ou chercher des financements pour abreuver des opportunismes écoeurants etc…pourtant je n’ai jamais été aussi conscient que savoir marketer est indispensable pour que coule encore la sève fertile…help !

Répondre
    Avatar

    Nathalie Il y a 5 années

    @Grégoire
    C’est possible à mon avis d’utiliser des méthodes de marketing, sans perdre son âme ni son art, ni ses valeurs. Sinon, je n’aurais pas publier cet article. Voir aussi mes derniers billets sur le marketing de soi, c’est dans la même veine.
    Encore merci pour ce commentaire qui dit toute l’ambigüité de l’approche appliquée à l’humain.

Avatar

Annie Poitras Il y a 4 années

J’aimerais en savoir plus sur le marketing pour l’art. J’essaie justement de me faire une place avec mes portraits à l’aquarelle

Répondre
Avatar

Artiste sculpteur Il y a 4 années

Passé par une mauvaise expérience avec les galeries…j’ai décidé un jour que je dois être maître de soi -même … j’ai jeté l’idée que sans galerie je ne peux pas exister …j’ai commencé avec pas mal de déficuté mais avec un grand espoir …maintenant tout fonction bien je produit mes sculptures… j’ai mes clients.. leur nombre ne sece pas de i se multiplier ….c’est moi maintenant qui impose les conditions aux galeries à qui je refuse la plus part leur proposition ..

Répondre
    Avatar

    Maty Il y a 4 années

    oui c’est bien parce que à un stade de la vie d’un artiste, les acteurs culturels le snobent et attende que ses œuvres prennent effervescence. Après observation, nous nous sommes décidé d’investir dans la culture et le tourisme et d’aider les artiste en démarrage comme c’est le cas de plusieurs. http://www.smilecm.com/expertises
    du courage et bonne réussite à toi.

Avatar

Delhors Il y a 2 années

Bonjour, comment tout cela fonctionne, comment vous joindre?,vos tarifs… je suis artiste peintre depuis des années et je ne sais absolument pas me vendre, surtout j ai horreur de ça. Cordialement

Répondre
Avatar

Helene Legare Il y a 2 années

Bonjour, je suis la fille de Louise Légaré peintre au Qiuebec. Ma mère a maintenant 88 ans et est pratiquement aveugle depuis la mort de mon père en 2013. Elle laisse derrière elle une carrière extaordinaire d’oeuvres en aquarelle et acrilique. Nous avons déposé quelques 240 peintures dans un entrepöt il y a 4 mois. Je voudrais juste que vous regardiez son travail, celui qui ne reste pas vendu car elle était très active. Vous pouvez visiter son site web Louiselegare.com pour voir tous les détails sur son évolution en tant qu’artiste, Le site a malheurement été interrompu en 2013 mais toutes les toiles qui sont invendues y sont toujours disponibles. De la part de ma grande famille, merci de nous laissez savoir si vous avez des à nous offrir pour faire reconnaitre ma mère aux publique concerné.
Merci de tout coeur,
Hélène Légaré

Répondre
Avatar

Le Coadou Il y a 12 mois

En fait, c’est un marketing qui se rapprocherait plus de l’antiquaire.

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.