Diagnostic SWOT pour entrepreneur

    Par le 4 octobre 2016

    Pourquoi réaliser un diagnostic SWOT, lorsqu’on est entrepreneur, créateur d’entreprise, consultant ou dirigeant de start-up ou de micro-entreprise? Et comment le réaliser en tirant les bonnes conclusions pour soi-même et sa petite entreprise? Le diagnostic SWOT représente la synthèse d’une analyse que chacun peut faire pour soi-même à tout instant de sa carrière ou du développement de son entreprise. Il met en perspective ses forces (Strenghts) et de ses faiblesses (Weaknesses), face aux opportunités (Opportunities) et aux menaces (Threats) de son environnement.

    Pourquoi le diagnostic SWOT: 5 raisons

    Poser ce diagnostic structure une synthèse de ses atouts et points faibles face à son environnement, lui-même analysé en opportunités et menaces. Ainsi, plusieurs raisons nous amènent à réaliser un diagnostic SWOT, notamment:

    • Dévoiler son projet de start-up ou de micro-entreprise à des investisseurs: SWOT apporte la vision globale.
    • Régulièrement, faire un point sur la situation de son projet professionnel ou sur le développement de son entreprise, surtout sur un marché en évolution rapide: SWOT est un point de repère.
    • Présenter son activité ou ses réalisations à un client ou à un recruteur: SWOT permet de se positionner.
    • S’interroger sur son parcours professionnel ou la diversification de sa micro-entreprise: SWOT est une boussole.
    • Et pour se décider entre deux options importantes: SWOT donne les clés pour décider.

    Comment réaliser son diagnostic SWOT

    Nous commençons par lister notre expérience, nos formations, nos réalisations, puis nos qualités, nos caractéristiques et nos compétences. Ensuite, nous les « classons » en forces ou en faiblesses selon les caractéristiques de notre environnement professionnel.

    Ainsi, après une analyse, même sommaire du marché auquel on s’adresse, nous pouvons en tirer des faits marquants et objectifs. Nous retenons ceux qui vont impacter notre stratégie personnelle. Par exemple, un marché très concurrentiel ou saturé d’offres d’emploi sera considéré comme une menace. Mais si une expertise particulière et rare est recherchée, ceci sera considéré comme une opportunité. En observant notre propre expérience et nos spécificités, si nous détenons cette expertise rare et très demandée, nous la considérons comme une force. A contrario, si nous ne la détenons pas, c’est un point faible.

     

    Venez nous rencontrer au SME, salon de la micro-entreprise, le jeudi 6 octobre de 12h30 à 13h30 en salle SM5 puis sur le stand A10 de la librairie Dunod.

     

    Pour aller plus loin :

     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *