Veille Marketing : 10 bonnes pratiques

    Parle26 janvier 2015

    Réaliser sa veille marketing est le casse tête des marketeurs et webmarketeurs. Avec le Web et les réseaux sociaux, de nouvelles fonctionnalités apparaissent et permettent un suivi et une collecte de données foisonnantes qu’il faut ensuite trier. Voici donc 10 bonnes pratiques pour réaliser sa veille marketing. J’en profite aussi pour relayer l’article d’Isabelle Mathieu qui vient de publier 6 outils de Veille en temps réel sur son blog. 

    blog de la stratégie marketing

    1- Identifier le champ de sa veille marketing

    • Déterminer le domaine à explorer: concurrence; nouveautés techniques, sociétales…;
    • Identifier les mots clés qui faciliteront la recherche

    2- Collecter l’information sur le Web

    • Abonnements aux blogs, sites, flux RSS, médias sociaux…
    • Utilisation d’outils comme Scoop-it, netvibes. Voir aussi les 6 outils recommandés par Isabelle Mathieu.

    3- Collecter l’information partout

    • Sur les salons, colloques, coktails, dîner… Les parutions print aussi.

    4- Créer un réseau de veilleurs

    • Via le Web et les réseaux sociaux.
    • dans la vraie vie: collègues, amis, relations professionnelles…

    5- Vérifier les sources

    • S’assurer de la fiabilité de la source, de l’origine de l’information, du type d’informations: qui est à l’origine de l’étude, par exemple.

    6- Trier l’information

    • Prioriser les données collectées, toutes ne sont pas du même niveau d’importance. C’est l’objectif de la veille qui détermine les priorités.

    7- Organiser l’information

    • Croiser les différentes sources et les différentes données
    • Faire de recoupements d’une source d’infos à l’autre
    • Créer des tableaux de bords

    8- Diffuser l’information

    • Créer une liste de diffusion différentes selon le domaine de la veille marketing et selon le degré de confidentialité

    9- Gérer son temps

    • Intégrer le temps dédié à la veille marketing dans son agenda et s’y tenir.

    10- Etre ouvert et curieux

    • On ne le dira jamais assez: être ouvert c’est aussi savoir sortir du champ habituel de recherche et trouver d’autres pistes ou d’autres manières de lire l’information.
    • Décrypter les informations.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Hamache Philippe Il y a 1 année

    Bonjour,
    je trouve votre site et vos dossiers tres interessant.
    Merci.
    Ph H

    Répondre