Les 6 bonnes raisons de démarrer une stratégie cross-canal

    Parle11 mars 2013

    A l’heure ou le terme cross canal commence à prendre de l’ampleur, revenons sur les fondamentaux  du terme pour y voir plus clair.

    1.     Le cross canal est une évolution du multi-canal

    Alors que le multi canal utilise les différents canaux de vente et de communication de manière indépendante avec des objectifs propres à chaque canal, le cross-canal est l’évolution logique (et consentie de la part des consommateurs) en établissant une synergie des différents canaux de vente et de communication (une stratégie et des objectifs communs en partageant les données).

    Les consommateurs utilisent différents canaux de communication et de vente avant et après achat. Les ventes sont quasiment toujours croisées. Il est donc peu pertinent aujourd’hui de traiter les canaux de manière indépendante.

    2.     Un objectif sensiblement différent du multi-canal

    Alors que le principe même d’une stratégie webmarketing est de développer le CA sur le web, une stratégie cross-canal définit et exploite les leviers webmarketing pour développer le CA sur l’ensemble des canaux de distribution.

    Une stratégie webmarketing s’applique en général à un site internet et à l’image de marque. Avec une stratégie cross-canal, les leviers marketing sont exploités pour promouvoir l’ensemble des canaux de vente.

    3.     Il ne s’agit plus de rendre son offre plus visible sur internet

    Bien que cela reste encore indispensable, le principe fondamental du cross canal réside dans l’apport de service supplémentaires aux clients pour influer sur leur comportement d’achat on et off-line.  Il ne s’agit donc pas de faire connaitre son offre, mais de proposer des services innovants suivant les canaux utilisés par les internautes.

    4.     Ne pas avoir de stratégie cross-canal nuit à l’image de marque

    L’image de marque est de plus en plus impactée par les services associées sur les différents canaux : plus l’acte d’achat et la recherche d’information sont facilités et diversifiés, plus les consommateurs ont une image positive de la marque .

    Attention car des services inappropriés ou mal présentés peuvent à l’inverse décrédibiliser la marque.

    5.     Développer une stratégie performante va avoir un coût

    La mise en place d’une telle stratégie va engendrer le décloisonnement des canaux : tant au niveau de l’organisation que des datas. La mutualisation des outils et des données va engendrer des dépenses importantes.  Mais compte tenu de la future obligation d’adopter une stratégie cross canal pour s’adapter au marché, ces dépenses doivent être considérées comme un investissement.

    6.     Au-delà de la vision des consommateurs

    La mise en place d’une telle stratégie n’est pas motivée essentiellement par l’amélioration de l’image de marque.

    Une réorganisation va permettre du côté entreprise de rationaliser les ressources et les datas dans l’optique d’améliorer la performance globale de l’entreprise !

    Alors prêt à vous lancer ?

    Par Grégory Palayer, agence de conseil Ecommerce upmybiz.com

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Christophe Il y a 2 années

    Bonjour,

    J’ai adoré vote article.
    Pour moi c’est aujourd’hui une stratégie qui peut être déclinée en sous-stratégies, notamment le Click and Collect et applicable assez simplement pour des commerçants moyens.
    Dommage que vous n’abordiez pas de façon plus concrète les outils numériques disponibles pour le Cross-Canal.
    Quels outils préconisez-vous?

    Christophe
    http://www.exocet-consulting.com

    Répondre