Social Média: Comment puis-je vous aider à développer votre business?

    Par le 17 septembre 2010

    C’est évidemment l’objectif premier du » Blog de la Fonction Marketing », mais ça aurait pu être le titre de la conférence-débat organisée ce matin par Régus et Quatre Vents sur le thème « Intégrer les réseaux sociaux à sa stratégie de développement & de communication ». Conférence très intéressante et je ne résiste pas à l’envie de partager ce qui m’a semblé important pour vous aider à développer votre business.

    Social Média: Comment puis-je vous aider à développer votre business?

    Investir sur le Social Média parce que…

    15% des consommateurs croient au message publicitaire, alors qu’ils sont 85% à croire plutôt l’information transmise sur les réseaux sociaux. C’est peu dire que le Social Média renverse les schémas classiques de la communication sur les produits et les marques. Sur 100% d’individus, 1% relaie l’information, 10% commentent et amendent l’information, 89% lisent. Il y a donc intérêt à repérer les influenceurs et ainsi, accélerer la diffusion des messages, l’image et la notoriété.

    Relayer le virtuel dans la vraie vie, parce que…

    Il y a toujours plus de nouveaux clubs, de cercles de différentes communautés, qui viennent s’ajouter aux clubs auparavant organisés par fonction (RH, Commercial…) et, d’autre part, avec le Social média, il y a ce qu’on maîtrise et ce qu’on ne maîtrise pas: la notion de prescription s’organise en dehors des marques.  Il y a donc intérêt à définir une stratégie de communication globale en intégrant le Social Média à part entière, faire vivre l’image de la marque via les influenceurs, les réseaux virtuels et réels, créer du contenu, des évènements, de l’information pour que les individus s’en nourissent et animer un plan annuel avec des Petits déjeuners, des sorties à l’Opéra, des invitations à Roland Garros, un club, des rencontres…

    La fin des silos Marketing, Commercial, Relation client, Innovation, parce que…

    Le meilleur commercial de la marque, c’est le client. André MECHALY, Directeur Marketing chez Alcatel Lucent, préconise de nourrir en informations ces clients-référence pour la marque, d’autant plus lorsqu’on est une marque innovante en avance sur son marché. Pour Guillaume Du POY, EMEA marketing Director chez Régus,  ce sont 15% des clients qui sont apporteurs de business par cooptation. Il est important de les nourrir en contenu, de les remercier et leur donner la reconnaissance attendue. Pour Jean-François GALLOÜIN, Directeur général de Paris Région Lab, c’est tout le business model de l’entreprise qui est touché par le Social Média: Marketing et Innovation par la co-production et le co-développement de produit ou services, Relation client par la reconnaissance des clients ambassadeurs, Marketing-Communication pour définir les contenus et la charte éditoriale… Pour Hervé BELLAÏCHE, Director of Business Development and Strategy et Member of Executive Committee France, il n’y a plus une personne qui parle dans les médias traditionnels de façon cadrée mais, avec le Social Média, le Marketing a tout intérêt à fédérer une communauté interne d’ambassadeurs et de blogueurs autour d’une charte éditoriale commune.

    Comment faire?

    A cette question posée en amont de la conférence sur Internet, Eric MATARASSO, Directeur associé de Quatre Vents, a proposé une méthodologie que je partage tout à fait puisque je la préconise aussi. Il s’agit tout d’abord de distinguer la gestion des contenus de la gestion du trafic. La gestion des contenus nécessite de configurer une stratégie éditoriale en définissant: 1- les lieux et supports où communiquer (Twitt, blog, site…), 2- quoi dire et comment (valeurs, territoire de marque…), 3- le formatage et le contenu en fonction des supports, 4- la modération. La gestion de trafic consiste à générer des leads et à attirer du trafic vers les pages, via un plan de communication comprenant du marketing Direct, mais aussi des jeux, des bannières, du référencement, le Social Média…

    « D’abord je donne… ensuite je reçois », tel est le principe clé du Networking.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Philippe Gastaud Il y a 7 années

    Merci pour ce retour d’expérience, conférence passionante suivie sur le web en direct live !!
    Tout à fait d’accord avec la conclusion « D’abord je donne… ensuite je reçois », c’est comme dans la vraie vie avec ses amis, ses proches, ses collègues. J’ajouterai quand même, « et ne rien attendre en retour », car ce n’est pas systématique… surtout si seul 1% relaye l’information.

    Répondre

    Fabienne Bouchut Il y a 7 années

    Merci…nous sommes en pleine révolution. Comme nous avons appris à travailler avec Internet, nous devons urgement mais qualitativement apprendre à travailler avec ces nouveaux outils…La génération Y n’attendra pas : elle surfe déjà sur Facebook allégrement ! Si 85% des consommateurs croient à l’information transmise par les réseaux sociaux, certainement est-ce parce que le nom d’une personne est attaché à la circulation de l’information (capital confiance)
    L’avantage de ces outils (qui peut devenir un inconvénient) est de propulser massivement une marque, un produit, un message – comme à la TV – ! Via les réseaux sociaux, son propre nom devient un « produit », « une marque » (personnal marketing). Il ne faut donc pas se tromper sur son lancement…En effet d’abord définir une stratégie éditoriale et/ou charte de bonne conduite (l’image de sa personne et de sa société en dépend). Parmi les étapes suivantes… définir les usages recherchés en restant ouvert à l’imprévu (donner pour recevoir) : prospection des clients, partages de bonnes pratiques, gain de notoriété, retours d’expériences… « Social networks : a third millenium skill »

    Répondre

    Van Laethem Nathalie Il y a 7 années

    Merci Fabienne de ce commentaire très fourni et bien vu sur la démarche et les étapes!! Il ya d’ailleurs un ouvrage très intéressant sur le sujet, paru cette année chez Eyrolles: « Le Guide de l’influence » de Vincent Ducrey, qui propose une démarche et une organisation de façon pragmatique.

    Répondre

    Marie-Alice Boyé Il y a 7 années

    Merci pour ce billet !
    Tout à fait d’accord que l’enjeux et aujourd’hui de penser les e-contenus en amont…

    Répondre

    DingoDogg Il y a 7 années

    Come On
    Gracias

    DingoDogg

    Répondre
    Nathalie Van Laethem

    Nathalie Van Laethem Il y a 7 années

    Merci, et plus précisément sur quelles pistes?

    Répondre

    Aneisha Il y a 6 années

    Super infrmoavtie writing; keep it up.

    Répondre

    Van laethem Il y a 6 années

    Merci Aneisha!

    Répondre

    Annette Louise Il y a 6 années

    Conférence très intéressante. Je pense que les derniers éléments sont particulièrement justes.

    Répondre

    Van laethem Il y a 6 années

    Merci Annette Louise

    Répondre